L’usine Renault de Sandouville accélère

Publié le 04 Octobre 2016

L’usine Renault de Sandouville, près du Havre, qui fabrique le fourgon compact Trafic et ses dérivés Opel et Fiat, va recruter 100 nouveaux opérateurs en CDI et 100 autres en CDD d’ici à la fin de l’année. 120 000 unités y seront produites en 2016.

Pour faire face au succès du Renault Trafic et de ses dérivés Opel Movano et Fiat Talento, la direction de l’usine Renault a annoncé lors d’un comité d’établissement qui s'est tenu le 4 septembre 2016, le recrutement supplémentaire de 200 opérateurs, 100 en CDI et 100 en CDD. Ils s’ajoutent aux 200 personnes déjà embauchées en 2015 et début 2016, et viendront renforcer l’équipe de nuit qui tournait jusqu’à présent à demi charge.

Sandouville tourne depuis le 12 septembre dernier en 3x8, ce qui ne lui était pas arrivée depuis 13 ans, époque du lancement de l’Espace IV. Le site s’est depuis converti dans la production de véhicules utilitaires, tandis que les modèles haut de gamme actuels (Espace, Talisman) ont migré sur les chaînes de l’usine de Douai, où ils cohabitent désormais avec les Scénic et Grand Scénic.

93 000 Trafic ont été produit en 2015 sur le site de Sandouville. D’après la direction, les 120 000 exemplaires devraient être atteints sur les 12 mois 2016.

L’usine prépare l’arrivée sur les lignes d’un 3ème dérivé du Trafic, le Nissan NV300, présenté au salon IAA de Hanovre en septembre dernier, et dont la commercialisation débutera à la fin de l'année 2016.

Jérôme Guet

Galerie d'images

> Le Magazine
Abonnement - Magazine Numéro 68 de Tous les Véhicules Utilitaires - Sept / Oct. 2016

N°68

Sept / Oct. 2016

Avant Première : Renault Alaskan

Nouveauté : VW Crafter 2017

Comparatif : Peugeot Expert versus Renault Trafic

Essais : Citroën Jumpy 115 ch, Fiat Fiorino restylé, etc.

Guide d'achat : tous les VUL du marché (dimensions, prix, etc.)

S'abonner

> Les adresses utiles
Abonnement Véhicules Utilitaires