Fiat Doblo Maxi XL : la fourgonnette qui vise haut !

Publié le 03 Octobre 2013

Le Doblo Cargo Maxi passait comme la fourgonnette la plus volumique de sa catégorie. Sa variante « Maxi XL » fait encore plus fort, avec 5 m3 d'espace utile, soit l’équivalent d’un fourgon compact d’entrée de gamme ! Mais rend-elle les mêmes services ?

On pensait la gamme du Doblo Cargo figée une fois pour toute, avec la fourgonnette standard, le modèle Maxi réalisé sur un empattement rallongé et la version plancher cabine. Et voici que débarque un nouveau « rejeton » dans la famille, baptisé « Maxi XL ». Son ambition ? Coiffer au poteau tous ses petits camarades en termes de volume utile. Pour cela, les ingénieurs sont partis de la version Maxi – l’empattement est inchangé – sur laquelle ils ont greffé une rehausse de toit. Résultat, le véhicule est plus haut de 25,5 cm et son volume utile gagne 0,8 m3, atteignant la valeur fatidique de 5 m3. Pour exploiter au mieux ce volume supplémentaire, les portes battantes arrière sont également rehaussées dans les mêmes proportions, ce qui permet de bénéficier de la hauteur maximale utile dès le seuil des portes. Une facilité qu’apprécieront tous les professionnels transportant des objets hauts ou très encombrants.

Simple et pratique

La longueur utile au plancher reste inchangée par rapport au Doblo Cargo Maxi, soit 2,17 mètres jusqu’à la cloison et 3,40 mètres avec l’option siège passager escamotable. Notre véhicule d’essai était équipé d’une cloison complète grillagée et pivotante, permettant son ouverture quasi-totale du côté droit. Cette cinématique se révèle largement suffisante pour y glisser, une fois le siège passager baissé, un lot de planches ou de tuyaux. Les manipulations se font de manière simple, grâce à des commandes bien identifiées, ce qui est loin d’être toujours le cas sur les utilitaires.

On retrouve les généreuses portes latérales (la 2ème est une option à 280 € HT) ouvrant sur une largeur de 700 mm et dont la hauteur reste inchangée malgré la rehausse de toit. Un état de fait compréhensible, dans la mesure où les portes coulissantes font partie intégrante de la structure du véhicule, contrairement aux portes arrière. Une modification à ce niveau entraînerait donc des dépenses très importantes en frais d’études et en outillages, pour des volumes de ventes qui, de toute façon, resteront modestes. Cela dit, la hauteur d’ouverture de 1,17 m laisse déjà une belle marge, et les portes arrière spécifiques sont là en cas de besoin.

Les parois verticales et les passages de roues peu proéminents faciliteront un éventuel aménagement, mais on remarque que la rehausse de toit (soudée et vissée) est en retrait par rapport aux panneaux latéraux. Il est résulte un léger décrochement au niveau de la jonction des éléments.

Sur la route

L’habitacle est celui que l’on connaît déjà, avec sa place généreuse (notamment au niveau de la garde au toit) et ses sièges bien rembourrés. La planche de bord bi-ton se révèle toujours aussi fonctionnelle avec ses multiples espaces de rangement et son instrumentation claire et bien lisible. La version Pack Professional présentée ici représente le haut de gamme, avec climatisation, régulateur de vitesse, radio CD, commandes au volant, etc. Ainsi que l‘ingénieux système « Blue&Me » permettant l’usage du téléphone en mode mains libres et l’écoute de la musique à partir des nouveaux supports (ipod, iphone, etc.).

La motorisation 1.6 Multijet 105 constitue l’entrée de gamme pour cette version Maxi XL. Sur notre véhicule, elle bénéficiait du « Stop&Start », facturée 200 euros en sus. Celui-ci fonctionne sans à-coup et il est opérationnel même moteur froid, ce qui est étonnant. Plus discret que le 1.3 litre, ce bloc fait preuve d’une belle souplesse aux bas régimes et d’une allonge appréciable sur route. La commande de boîte douce et précise permet d’exploiter au mieux la mécanique, et le 6ème rapport est utilisable dès 90/100 km/h. On trouve donc immédiatement ses repères, d’autant que vision et rétrovision sont bonnes. On apprécie aussi la direction électrique très légère à l’arrêt et suffisamment consistante sur route. Bref, la rehausse du toit ne modifie pas les fondamentaux de cette fourgonnette, facile à conduire et rassurante à l’usage. En revanche, elle lui interdit l’entrée de certains parkings, car sa hauteur hors tout est de 2,10 m. Cela peut gênant au quotidien, mais c’est aussi le lot de la plupart des fourgons de capacité équivalente.

Bilan

Avec sa charge utile d’une tonne et son volume utile de 5 m3, le Doblo Cargo Maxi XL peut être une alternative crédible à un petit fourgon. Par rapport à ce dernier, il a comme avantages d’être moins encombrant (sauf en hauteur), plus confortable et d’afficher des prestations routières supérieures. Pour qui roule beaucoup sans forcément charger à bloc, cette fourgonnette est donc une solution plus pratique et plus économique à l’usage. Reste que le volume gagné par le Doblo Maxi XL ne l’est que sur la hauteur. En cas de transport régulier d’objets larges, où l’espace entre les passages de roue est primordial, le fourgon classique reste un choix plus judicieux. Le Doblo Maxi XL s’adresse donc à une frange de professionnels ayant des besoins particuliers, mais aussi, grâce à sa polyvalence, à ceux souhaitant pouvoir profiter épisodiquement de sa hauteur utile hors normes dans la catégorie.

Côtés tarifs, le Maxi XL est facturé 850 euros de plus que le Maxi. Un surcoût très raisonnable qui pourra faire pencher la balance en sa faveur.

Texte : Jérôme Guet – Photos : Etienne Crébessègues 

 

En bref

Fiat Doblo Maxi XL 1.6 Multijet 105

Moteur : 1.6 turbo-diesel, 105 ch, 158 g/km de CO2

L x l x h : 4,74 x 1,83 x 2,10 m

Charge utile : 1000 kg - Volume utile : 5 m3

Prix : à partir de 18 280 € HT

 

Fiche technique

Fiat Doblo Maxi XL 1.6 multijet 105

Moteur

Type : turbo-diesel, 4 cylindres en ligne, 16 soupapes, 1 598 cm3

Alimentation : injection directe Common Rail

Puissance : 105 ch à 4000 tr/mn

Couple : 290 Nm à 1500 tr/mn

Transmission

Type : aux quatre roues

Boîte de vitesses : mécanique à 6 rapports

Direction

Type : crémaillière, assistance électrique

Freinage

ABS avec aide au freinage d'urgence

AV : disques pleins

AR : disques pleins

Antidérapage ESP : option (450 € HT)

Suspensions/pneumatiques

AV : type McPherson

AR : roues indépendantes, jambes de force

Pneumatiques : 195/65 R 15

Consommations/performances

Stop-start : option (200 €)

Conso. urbaine/extra-urbaine/mixte : 7,1/5,4/6,0 l/100 km

Emissions de CO2 : 158 g/km

Vitesse maxi : 164 km/h

Dimensions

Longueur : 4 740 mm

Largeur : 1 832 mm (2 062 mm avec les rétroviseurs)

Hauteur : 2 100 mm

Empattement : 3 105 mm

Capacités

Longueur utile : 2 170 / 3 400* mm

Largeur utile : 1 714 mm

Largeur utile entre les passages de roues : 1 580 mm

Hauteur utile : 1 550 mm

Volume utile : 5,0 m3

* Avec siège passager replié

Poids

Poids à vide avec conducteur : 1 370 kg

Charge utile : 1 000 kg

PTAC : 2 370 kg

Poids remorquable freiné/non freiné : 1 500/750 kg

Prix

De 18 280 € HT (1.6 Multijet 105) à 20 580  HT (2.0 Multijet 135)

 

Principaux équipements

Pack : airbag conducteur, volant réglable hauteur et profondeur, antiblocage de roue ABS, ordinateur de bord, verrouillage centralisé à télécommande, crochets d’arrimage de charge (6), porte latérale coulissante droite, etc.

Pack CD Clim (en plus de Pack) : climatisation manuelle, radio CD MP3

Pack Professional (en plus de Pack CD Clim) : système Blue&Me, commandes au volant, régulateur de vitesse, rétroviseurs électriques dégivrants, radar de recul, siège cond. réglable en hauteur + réglage lombaire, paroi insonorisée.

Principales options : 2ème porte latérale coulissante (280 € HT), siège passager escamotable (170 € HT), grille de séparation en 2 parties pivotante (120 €), serrures anti-intrusion (125 €), alternateur + batterie majorés (80 € HT), chauffage additionnel moteur (150 € HT), volant et pommeau cuir (160 € HT), système Stop & Start (200 € HT).

Galerie d'images

Posté le 20/01/2014 par fiatdoblo
Bon, avec l'expérience de ce type de véhicule utilitaire je ne renouvellerais pas acheté a 19 000 km jusqu'a 92 000 tout va bien content ensuite changement pompe injection, probléme non résolu a ce jour a 160 000, le véhicule cale partout n'importe quand mais redémare 102000 radiateur qui lache dans la habotacle, 160 000 c'est le pot d'échappement rouillé qui est tombé plastique tres cassant quand il fait froid,.... bref , un bon véhicule a laisser chez les concessionnaire car personne ne veux ou trouve la panne injection depuis 5 an,s, et j'ai laisser pour + de 3000 € de frais de réparation voilà, il est a vendre pour pièces ....