Alain Soudan, Directeur Général d’Iveco France

Publié le 02 Juillet 2014

Alain Soudan, Directeur Général d’Iveco France, dévoile pour TLVU les ambitions du groupe pour le nouveau Daily. Il précise aussi le positionnement du véhicule sur le marché, et confirme que les versions Fourgon ont fait l’objet d’un soin particulier.

TLVU : Dans quel état d’esprit se trouve le réseau Iveco au moment du lancement du nouveau Daily ?

Alain Soudan : Le réseau se porte plutôt bien et porte de grandes espérances sur le nouveau Daily. J’espère que l’on pourra terminer l’année comme on l’a commencée. En effet, à fin mai notre part de marché sur le segment des 3,5T était de 17,6 %, alors que l’on avait terminé  2013 à 16 %. Soit une progression de près de deux points sur 4 mois. Si l’on pouvait finir l’année sur la même progression, je serai un homme plus qu’heureux !

Quelle est la part du Daily dans l’activité du réseau Iveco en France ?

Elle est très importante, avec près de la moitié de l’activité des concessionnaires Iveco dédiée à ce véhicule. Le Daily est donc indispensable au développement et au succès de notre réseau aujourd’hui. Il faut aussi rappeler qu’un tiers de notre réseau distribue les produits Fiat Professional et connaît donc aussi très bien le monde de l’utilitaire léger.

Observez-vous une « cannibalisation » entre le nouveau Fiat Ducato et le Daily ?

Je mentirais si je vous disais qu’il n’y a aucune cannibalisation entre les deux véhicules, mais cela porte sur des quantités négligeables. Le réseau a compris que l’opportunité de distribuer des produits Fiat Professional devait être abordée séparément des produits Iveco. Aujourd’hui, la plupart des concessionnaires concernés par cette double distribution ont des forces de vente, des ateliers et des services séparés. C’est du gagnant-gagnant, dans la mesure où cela assure, d’un côté, des volumes supplémentaires dans les ateliers, et de l’autre, un seul et même point de vente pour les clients sur la totalité de ses demandes.

Concrètement, quels sont les arguments qui vont pousser un client de choisir un Daily plutôt qu’un Ducato ?

Le client exigeant qui a besoin d’un véhicule « à la carte » et d’un service après-vente en rapport ira naturellement vers le Daily. Les vendeurs Iveco ont en plus des compétences reconnues en termes d’adaptations carrosseries – pas seulement pour les fourgons, mais aussi sur toutes les complexités de la carrosserie. Nous avons chez nous des professionnels qui savent se comporter comme des consultants vis-à-vis des clients. C’est ce qui nous distingue clairement d’un réseau VUL classique plus axé « automobile », où les échanges se font sur des produits plus standard.

Le Daily Fourgon perd du terrain depuis plusieurs années face à ses variantes châssis cabine. Pensez-vous pouvoir redresser la barre ?

Une grande partie de l’investissement, qui s’est élevé à plus de 700 millions de dollars je le rappelle, concerne justement la variante Fourgon. Nous devions améliorer certains points, comme le poids du véhicule, la charge utile, ou encore la hauteur du seuil de chargement, qui a été abaissée de plus de 5 cm. Désormais le Daily est parfaitement en phase avec les attentes spécifiques de la clientèle Fourgon, et l’on va pouvoir de nouveau aller attaquer ce segment avec beaucoup plus d’ambition que précédemment. 

On relève peu d’évolutions au niveau des motorisations...

L’offre moteur du Daily est la plus large du marché sur son secteur. Il dispose en outre du moteur le plus puissant avec le 3 litres de 210 ch, et d’une offre « gaz » qui n’a pas d’équivalent. La législation impose la norme de dépollution euro 6 pour tout véhicule pesant à vide plus de 2,8 t. Or, sur certaines applications, le Daily peut être concerné. Nous proposons donc une double offre euro 5 / euro 6 pour ces modèles.

Iveco annonce des tarifs quasiment inchangés par rapport à la précédente génération de Daily. La pression du marché était-elle trop forte ?

La compétition existe, bien sûr, mais le fait de ne pas augmenter les tarifs à l’occasion de l’arrivée de cette nouvelle génération de Daily était un souhait formulé dès le départ par le management d’Iveco. Il peut y avoir quelques évolutions à la hausse ou à la baisse sur telle ou telle version, mais, globalement, les tarifs sont inchangés comparés à l’ancien modèle, et c’est un signe très fort pour les clients.

Si vous deviez qualifier en un mot le nouveau Daily, lequel choisiriez-vous ?

C’est d’abord un terme anglais qui me vient à l’esprit : « Best in class », car je pense que les ingénieurs ont vraiment su valoriser les atouts inhérents au Daily. On peut donc vraiment dire aujourd’hui que le Daily est, en bon français cette fois, le « meilleur de sa classe » !

Propos recueillis par Jérôme Guet

Galerie d'images

> Le Magazine
Abonnement - Magazine Numéro 68 de Tous les Véhicules Utilitaires - Sept / Oct. 2016

N°68

Sept / Oct. 2016

Avant Première : Renault Alaskan

Nouveauté : VW Crafter 2017

Comparatif : Peugeot Expert versus Renault Trafic

Essais : Citroën Jumpy 115 ch, Fiat Fiorino restylé, etc.

Guide d'achat : tous les VUL du marché (dimensions, prix, etc.)

S'abonner

> Les adresses utiles
Abonnement Véhicules Utilitaires